impression sérigraphique couleurs

impression sérigraphique couleurs

mignotgraphie réalise des travaux d'impression de haute qualité. Nous utilisons pour cela deux machines permettant de effectuer les travaux très rapidement, y compris dans de grands formats.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

mardi 28 juin 2022

Impression sérigraphique grand format

Qu'est ce que la sérigraphie ?

La sérigraphie est un procédé direct d'impression, dérivé de la méthode du pochoir. Cette technique d’impression reconnue pour sa qualité et sa fiabilité, se démarque par la possibilité d’utiliser toutes sortes de supports. Ces supports, pas nécessairement plats, peuvent être de formes cylindriques, carrées, ou de formes plus complexes encore…

C’est pourquoi ce procédé d’impression dispose d’un domaine d’utilisation très large, comme pour la reproduction d’affiches, de textile, d’objets de décoration, et même de panneaux signalétiques. Technique relativement simple, la sérigraphie peut être automatisée en grande partie.

Chez Mignotgraphie, deux imprimantes cinq couleurs nous permettent de travailler en quadrichromie avec ajout d'une couleur supplémentaire, d'une couleur à effets ou d'un verni. Travailler en grand format est également au cœur de notre savoir-faire.

Procédé de la sérigraphie

Un cadre est utilisé (généralement en bois ou en métal) sur lequel est tendu un tissu écran ou tamis dont les mailles sont plus ou moins fines (40 à 200 mailles au cm linéaire). Chez Mignotgraphie une grande variété de supports a la possibilité d’être utilisé : papier, carton, cuir, carte miroir, plexiglas, PVC.

Le procédé consiste à reproduire sur l’écran un dessin en bouchant les mailles (celles ne laissant pas passer la couleur), en obturant avec du vernis, la surface d’un tissu (l’écran) qui correspond aux parties non imprimables, blanches du dessin. Seules les parties imprimables demeurée poreuses laissent passer l’encre à travers la trame du tissu.

L’étape suivante est l’application de l’encre sur la forme imprimable à l’aide d’une racle ou raclette qui chassera l’encre par les mailles libres et permettra l’impression du support placé en dessous. La raclette se compose d'un morceau de bois ou d'un morceau de métal sur lequel une lame en caoutchouc est attachée. C’est l’un des rares procédés ou l’encre traverse la forme imprimable.

Points forts de la sérigraphie

• La sérigraphie convient aussi bien à l’industrie qu’aux artistes
• Contrairement aux autres procédés d’impression, la sérigraphie ne nécessite que peu d’équipement et nécessite un investissement limité.
• La sérigraphie est une technique d’impression économiquement intéressante.
• La sérigraphie garantit non seulement une couleur extrêmement intense qui dure dans le temps, mais également une opacité efficace.

Points faibles de la sérigraphie

• Les aplats peuvent parfois être irréguliers : manque de planéité, défauts possibles de la raclette.
• Mauvais repérage : tension inégale des écrans, variations dimensionnelles du support d’impression, défaut de marges, défaut de parallélisme écran/support.
• Bords du dessin abimés dans certains cas : méthode et tissus inadapté.
• Défauts ponctuels : résidus de papier, poussières.
• Images fantôme : gonflement des fibres ou nettoyage imparfait, liés à l’écran ayant gardé la trace du travail précédent
• La vitesse d’impression est relativement faible.
• Dispositif de séchage nécessaire

Systèmes d'impression de la sérigraphie

Il existe trois systèmes d’impressions en sérigraphie. Ils sont tous les trois identiques, mais varient et d’adaptent en fonction de la nature du support.

  • La sérigraphie industrielle à plat

C’est le procédé le plus souvent utilisé. Il consiste à marquer l'écran et la matière à imprimer dans le but de positionner l'impression à l'endroit souhaité. Il est nécessaire d’anticiper, car les couleurs sont généralement imprimées les unes après les autres avec un séchage intermédiaire.

Le support a imprimé est ensuite maintenu à l’aide d’un calage sur mesure afin d’assurer la stabilité. Ensuite, l'encre est déposée sur le tissu de l'écran. Une raclette d'impression possédant un côté en plastique souple (polyuréthanne par exemple) permet d'appliquer l'encre sur le support au travers des mailles ouvertes du tissu de l'écran. La machine exerce une pression sur la raclette en "tirant" vers lui d'un déplacement pour parcourir l'intégralité du motif, c'est ce qui donne l'expression de "tirage" L'opération est réalisée autant de fois qu'il y a de supports et de couleurs à imprimer.

Il existe aujourd'hui des machines très performantes qui permettent l'impression par sérigraphie de toutes les couleurs en une seule fois. Ces machines sont en fait des assemblages de machines traditionnelles monochromes et des systèmes automatisés assurent la circulation et le repérage des supports à imprimer

  • La sérigraphie "rotative"

Le procédé reste le même que celui cité ci-dessus, seuls la machine et le calage sont différents. On utilise la sérigraphie rotative lorsque l’on souhaite imprimer sur des supports de formes cylindriques

  • La sérigraphie textile

Dans certains domaines comme le textile, la sérigraphie a pour obligation d'imprimer toutes les couleurs en une seule fois, c'est-à-dire sans possibilité de déplacer le support à imprimer. Le textile étant souple et non rigide. Il est alors difficile d'imprimer la première couleur, de retirer le textile, de sécher l'encre puis de repositionner le textile dans la position initiale sans déformation pour imprimer la couleur suivante.

Les encres utilisées en sérigraphie

L’impression par sérigraphie permet de déposer une épaisseur d’encre importante (variant de 30 à 60 gr d’encre par m2) et donc d’intensifier l’éclat de la couleur. On se rapproche presque de la peinture ou de la gouache. Un large choix d’encre est disponible pour obtenir des impressions adaptées et sures-mesures (brillantes, mates, fluorescentes, phosphorescentes etc.) Plusieurs effets sont également possibles, comme l’impression à paillettes ou des encres miroir et thermo-chromiques ainsi que des procédés uniques déposés par mignotgraphie® comme le Métal’it® pour l'impression de dorures grand format, le Flock’INK (flocage multi-couleurs), le transfert à sec ou même les impressions à effet fluo. L’encre est alors remplacée par de la colle dans laquelle on intègre des particules spécifiques.

  • Technique de la Quadrichromie

La quadrichromie est une technique d’impression basée sur l’utilisation de quatre couleurs uniques que sont les trois couleurs primaires (Cyan, Magenta et jaune) et le noir. Cette technique offre la possibilité de reproduire presque toutes les couleurs. Rapide et bon marché, cette technique peut, en revanche, manquer de précision en fonction du réglage et du calibrage des machines.

  • Technique Pantone

Obtenues à partir d’un mélange réalisé avant impression, les couleurs Pantone, contrairement aux couleurs quadri, sont référencées et standardisées dans un nuancier appelé Pantonnier. 1000 nuances Pantone peuvent être réalisées à partir de dix-huit couleurs de base. Leur principal avantage est d’offrir des couleurs plus vives, plus nettes, mais surtout plus précises. La couleur souhaitée est toujours obtenue, et ce peu importe le réglage et le calibrage de la machine.

Différences avec l'impression numérique

Très apprécié des professionnels, la sérigraphie est une technique d’impression qui, tel que précisé précédemment, a de nombreux avantages. Elle est plus qualitative et plus avantageuse économiquement que l’impression numérique. Pour autant, Mignotgraphie, conscient des perspectives qu’offre l’impression numérique s’est dotée de la machine numérique la plus performante de France. Avec une capacité d’impression de 7000 m2 par jour, cette nouvelle acquisition à haut potentiel nous ouvre de nouvelles perceptives, alliant à la fois qualité et quantité.

  • Un procédé d’impression qualitatif

Pour maintenir une image de qualité, la sérigraphie est le meilleur choix d’impression. Ce procédé permet d’imprimer des visuels avec des couleurs de qualité bien plus importante. La tenue de l’impression sera également plus intense dans le temps. Les couleurs sont ainsi plus vives notamment lorsqu’elles sont imprimées sur un tissu sombre.

  • Un coût d’impression attractif

Contrairement à l’impression numérique, la sérigraphie peut avoir l’avantage d’être économiquement plus intéressant lorsqu’il s’agit de grandes quantités. Avec ce procédé d’impression, plus la quantité de visuels à imprimer est grande, plus le prix sera dégressif. Cela s’explique par la création de l’écran d’impression. Une fois le pochoir fabriqué, ce dernier peut être utilisé indéfiniment.

Impression sérigraphique

mignotgraphie réalise des travaux d'impression de haute qualité. Nous utilisons pour cela deux machines permettant de effectuer les travaux très rapidement, y compris dans de grands formats.

Nos deux imprimantes 5 couleurs permettent de travailler en quadrichromie avec ajout d'une couleur supplémentaire, d'une couleur à effets ou d'un verni.

Nous imprimons également sur un très grand nombre de supports : papier, carton, cuir, carte miroir, plexiglas, PVC...

Cela nous permet de créer de nombreux effets (dentelle, paillettes, etc.) très appréciés par les professionnels de la communication et de la vente.

La possibilité d'imprimer sur du grand format permet d'élargir le champ des possibilités, un atout notamment utilisé par de nombreux artistes.

 

MIGNOTGRAPHIE
Retour en haut de page